Aller au contenu

Articles de la catégorie ‘“La compagnie d’entraînement”’

13
Août

Création 2020 de “La compagnie d’entraînement” promotion Marion Aubert

Des Hommes qui tombent ( Cédric, captive des anges)

de Marion Aubert

Direction artistique et pédagogique : Alain Simon,
assistante Cécile Rattet – Lumière Syméon Fieulaine
avec Simon Benattar-Bourgeay, Isadora Bernard, Samuel Georgel Dhoye, Juliette Jenta, Élise Pignard, Théo Rocamora, Cécile Vacquier, Nicolas Vantalon.

Marion Aubert est l’auteure associée de la promotion 2019-2020 de “La compagnie d’entraînement” du Théâtre des Ateliers, et son œuvre a accompagné les élèves comédiens tout au long de leur formation. Le 12 mars ils ont présenté en sa présence leurs travaux de recherche sur ses textes avant de travailler avec elle trois jours en séminaire, juste avant le confinement général. Le 3 juin, après deux mois et demi de confinement chez eux et de travail par vidéoconférence, les élèves comédiens ont pu réintégrer le théâtre pour travailler à leur création.  Ce texte, variation sur le roman de Jean Genet Notre-Dame-des-Fleurs, a été écrit en 2016 à la demande de la compagnie Le souffleur de Verre (Clermont-Ferrand) et créé à l’automne 2017 à Aurillac, Clermont et Saint-Etienne. Traduit en portugais (Brésil), et il a fait l’objet d’une mise en lecture dramatique au Festival international Porto Alegre em Cena le 13 décembre 2019.

“Cédric n’arrive pas à dormir, obsédé par la dramaturgie du spectacle qu’ils sont en train de créer avec Julien (son amant) et les acteurs de leur compagnie ; littéralement habité par le personnage qu’il joue en ce moment : Divine, une / un prostitué(e) sortie du roman de Jean Genet Notre-Dame-des-Fleurs. Le texte de Marion Aubert se construit comme un dialogue avec l’œuvre de Genet. Il lui emprunte des éléments de structure, de lieux et de personnages. Le choc littéraire et la puissance magique de la langue de Genet transportent l’équipe du spectacle à travers le temps, du roman de 1942 à nos jours. Sur un mode burlesque, parfois chanté, cette création explicite les rapports d’une société à ses « prisons volontaires », tout en questionnant la manière dont les œuvres aident à remettre en cause, à trahir ou à transformer”. Compagnie Le souffleur de verre
Pour adultes seulement.

Entrée libre,  jauge réduite, masque et réservation obligatoires.


 

13
Août

Un Conte de Mongolie par “La compagnie d’entraînement” 2019-2020

Aisholpàn et la pierre du dragon  

Un conte de Mongolie, spectacle Lecture plus créé en visio-conférence pendant le confinement

Les élèves comédiens de “La compagnie d’entraînement”, formation professionnelle du Théâtre des Ateliers d’Aix-en-Provence se sont retrouvés comme beaucoup confinés loin d’Aix-en-Provence, le lieu de leur formation. Dans  leur cahier des charges, ils devaient monter un conte pour enfants pendant les vacances de printemps pour cinq représentations dans l’esprit de Lecture plus, forme artistique jeune public inventée et pratiquée par le Théâtre des Ateliers depuis plusieurs années. L’impossibilité de monter ce conte et de le montrer, les amenèrent à tenter un travail collectif bien que chacun soit isolé, en utilisant  un logiciel  de visioconférence. Cette tentative de monter dans l’esprit de Lecture Plus un conte mongol de 23 minutes intitulé Aisholpàn et la pierre du dragon a permis aux élèves comédiens de se confronter à des problèmes très semblables à ceux du plateau même si le théâtre comme lieu de représentation et de contacts avec le public demeure  irremplaçable. Ils ont dû aussi assimiler les contraintes du système, avec les inégalités techniques de leurs ordinateurs respectifs et les aléas des réseaux ! En voici le résultat, imparfait mais dont les défauts constituent le grain vivant de cette expérimentation, très formatrice. Alain Simon
Direction artistique et pédagogique Alain Simon, assistante Cécile Rattet.
Avec Isadora Bernard, Simon Benattar-Bourgeay, Samuel Georgel Dhoye, Juliette Jenta, Elise Pignard, Théo Rocamora, Cécile Vacquier, et Nicolas Vantalon.

 

https://youtu.be/uUH3VSRGAKA

 

28
Déc

Les Écritures Scéniques 2020

Les écritures scéniques de “La compagnie d’entraînement”

jeudi 13 février 2020 à 19h

Ce début d’année est pour la formation des élèves comédiens de “La compagnie d’entraînement” particulièrement intense : présentation publique  de fin d’atelier sous la direction de Guillaume Siard au Pavillon Noir le vendredi 10 janvier, participation à la chaîne de lecture de Don Quichotte à l’amphithéâtre de la Verrière pour la Nuit de la lecture le samedi 18,  propositions chorégraphiques au Théâtre des Ateliers le jeudi 23,  mise en scène  d’extraits de La saga des habitants du val de Moldavie de Marion Aubert, auteure associée à leur promotion, sous la direction de Jean-Pierre Ryngaert en conclusion de 4 jours de séminaire avec lui le mardi 28 janvier.
Ils enchaînent ce vendredi 7 février à 18h30 par  une performance pour l’inauguration de l’exposition Perspectives de l’Art Contemporain “Rêvons l’espace” au Musée des Tapisseries et pour leur 9ème rencontre avec le public, ils présentent le jeudi 13 février à 19h leurs travaux sur les écritures scéniques. En considérant le plateau comme la toile du peintre ou comme la page blanche de l’écrivain, les élèves proposent  des séquences où ils abordent  en même temps espace, textes, sons, déplacements… en faisant l’expérience d’être écrivain scénique.
Il s’agit pour eux d’un moment particulièrement important dans leur formation, et nous serions tous très heureux que vous puissiez venir  leur témoigner votre soutien et votre intérêt pour leur travail.
avec Simon Benattar-Bourgeay, Isadora Bernard, Samuel Georgel Dhoye, Juliette Jenta, Elise Pignard, Théo Rocamora, Cécile Vacquier, Nicolas Ventalon.

Administrateurs créateurs

textes et jeu : Nicolas Bole, Camille Nauffray et Laetitia Sadak

 

“Un an après avoir essuyé les plâtres de la première édition de Parcours, Laetitia Sadak et Camille Nauffray, anciennes élèves de “La compagnie d’entraînement” promotion 2016-2017 reviennent accompagnées de Nicolas Bole pour 3  représentations de leur création Administrateurs-créateurs.
Résumé : 

Laetitia anime des réunions comme personne. Camille a fait du tableau croisé dynamique un art. Nicolas est le roi de la coordination, des reporting et des débriefing. La vie les a préparés à devenir des supers administrateurs. On les attend là alors qu’eux, ils voudraient aussi être ailleurs. Ils sont créateurs chez les administrateurs, administrateurs chez les créateurs. Le cul entre deux chaises, la question de la légitimité au-dessus et le vide en dessous. Entre candidatures restées lettres mortes, CV à rallonge, maitrise de la novlangue et tentatives artistiques en tout genre, ils se bricolent un monde sur des sables mouvants.

 

Teaser :

https://vimeo.com/373925100    mot de passe : bolnaudak
 
Revue de presse (imaginaire) :
 
Avec cette pièce, les trois auteurs-metteurs en scène-comédiens décortiquent avec gourmandise les ressorts du mal-être au travail contemporain pour en extirper un exutoire jubilatoire. Une première à ne pas manquer.
Le Masque et la Plume, France Inter
 
Vous ne verrez plus jamais les post-its de la même manière.”
Les Échos
 
Un véritable antidote au burn-out. Un spectacle remboursé par la sécurité sociale !
Kaizen Magazine
 
Un bonbon qu’on a envie de laisser fondre dans la bouche, encore et en cœur.
Regards de Provence Magazine
 
Un manifeste en forme de brûlot qui résonne comme le creuset des luttes sociales contemporaines. Marx n’aurait pas dit mieux.
Alternative Économiques
 
Qui sont-ils ? Avec leur “Je suis” vibrant d’émotion sans jamais verser dans l’emphase, ces trois jeunes metteurs en scène aux faux airs de sociologues sont les porte-paroles d’une génération sacrifiée. Un spectacle coup de poing.

Psychologies Magazine”.

Nicolas Bole, Camille Nauffray et Laetitia Sadak
 
Extraits :
« Début mars, j’appelle Camille, je vois Camille, je ne dors pas, j’appelle Camille, je vois Camille, Je ne dors pas, j’appelle Camille, je ne dors pas, je vois Camille, je dors chez Camille, je ne dors pas, je quitte la maison de Camille.
 
Je demande un rdv avec ma N+1 et ma N+2. Je rencontre ma N+1 et ma N+2. J’expose la situation à ma N+1 et ma N+2. Je ne dors pas, Je demande à ma N+1 et à ma N+2 de cesser le renouvellement de mon contrat, parce que je ne dors pas. Je ne dors pas mais je suis compétente alors je ne pars pas. Je suis compétente, je mérite un contrat, alors je ne pars pas. Je ne dors pas.
 
Je veux disposer ! Je demande une disposition, un congé sabbatique. Je n’ai pas le droit. Je pose un congés maladie. Je ne dors toujours pas. Je demande un congés formation. __
« Je suis une feuille de route
Je suis une note d’intention
Je suis un bilan d’activités
Je suis un rapport moral
Je suis un budget prévisionnel à 1, 2, 3 ans
Alors que ….
moi-même
pour moi-même
 
Je ne sais pas où je vais
Je ne sais pas ce que je veux
Je ne sais pas ce que je fais
Je ne sais pas ce que je vaux
Je ne sais pas ce que je gagne »
___
 
“C’est usant, d’aller d’un boulot à l’autre. D’un rêve à l’autre. C’est comme changer de maison tous les 6 mois. Toujours ranger, classer, déterminer ce qu’on jette, ce qu’on garde. Faire l’inventaire du passé. Les sacs sur le dos, qui scient les épaules tant ils sont remplis. Les valises dont les roulettes ne roulent plus. Le dernier carton, où on met tous les trucs qu’on n’a pas réussi à classer dans les autres cartons.
 J’ai tout simplement l’impression de pas avoir le temps d’être artiste. Je me dis qu’il faut juste faire mais je n’arrive pas à savoir où s’arrêter dans le processus créatif. Peut-être qu’être artiste, c’est arriver à fixer le flux créatif dans un rendez-vous ?”

Places à 15 €, Adhérents, étudiants 13 €, scolaires 7,50 €, à régler seulement par chèque ou en espèces

2
Mai

Improvisée n°2, Ex Voto

Improvisée n° 2 : Ex Voto
une proposition de Noëlie Giraud lundi 29 avril à 20h30

C’est à Noëlie Giraud qu’est confiée la deuxième improvisée 2018-2019 qui ouvre le dernier trimestre de la saison du Théâtre des Ateliers. Membre de l’équipe artistique et pédagogique du Théâtre des Ateliers depuis 2015, en charge de l’Option théâtre du Lycée Cézanne, et comédienne dans les spectacles Lecture plus, Noëlie Giraud a été en mars dernier avec Elyssa Leydet Brunel l’auteure et l’interprète de la création 2019 Dialogue, pièce écrite à deux voix par échange de mails.

Avec Ex-Voto, qu’elle détourne de sa signification religieuse, de même pour les Réjistus portugais, boites vitrines contenant des paysages et des personnages en papiers mâchés peints et tissus brodés, Noëlie Giraud nous entraîne à la découverte de ses boites personnelles qu’elle rapproche de la boite d’une scène de théâtre, et du roman d‘Alessandro Baricco Mr Gwyn, écrivain renommé qui après plusieurs années de silence et la découverte d’une exposition de portraits, décide de faire des portraits écrits de personnes qui posent plusieurs semaines dans son atelier…

« Je pourrais digresser, dire que cette scène derrière moi…avec ce fond noir, cet espace vide, c’est aussi une boîte, où le metteur en scène, en utilisant des acteurs, rend hommage à des êtres, des personnages qui l’inspirent. Les acteurs offrent un Ex-voto au public, une offrande en échange d’être là sur scène dans une intensité dramatique.

Avec Alain Simon, on aimerait vous lire cette rencontre dans l’atelier/coffret/reliquaire du peintre-écrivain Mr Gwyn et de cette jeune femme qui s’offre à son regard en échange de son portrait. » Noëlie Giraud

Théâtre des Ateliers d’Aix-en-Provence – 29 place Miollis

Places à 11 € – adh. étud. 7,50 € – rés. 04 42 38 10 45 / theatredesateliers@yahoo.fr

17
Jan

Les propositions chorégraphiques 2019

Dans le cadre d’un partenariat avec le Ballet Preljocaj et en amont d’un séminaire avec Guillaume Siard, en charge de la pédagogie au sein du Ballet, les élèves comédiens présentent leurs propositions chorégraphiques en réponse à une lettre de commande de Guillaume Siard sur les notions de Vanités des XVIIe s. et de fantômes. Ces travaux sont sous la responsabilité des élèves.

Avec Lori Arsac, Robin Attrée, Laurent Di Marino, Faustine Guégan, Bénédicte Ménissier, Sara Pignatel, Renaud Prat et Florian Rondart.  

11
Déc

Travaux sur les théoriciens du théâtre

Le jeudi 6 décembre à 19h, Présentation des travaux sur les théoriciens du théâtre

 

 

A partir de textes théoriques qui les aident dans leur pratique d’acteur, ils expérimentent en public les applications sur scène de ces découvertes.
Ces travaux sont sous la responsabilité des élèves.

avec Lori Arsac, Gabriel Attrée, Laurent Di Marino, Faustine Guégan, Bénédicte Ménissier, Sara Pignatel, Renaud Prat, Florian Rondart.


9
Oct

Hansel et Gretel

Lecture plus jeune public dans le cadre de Mômaix :

Hansel et Gretel – adapté du conte de Grimm

à 15h  : mercredi 17 , lundi 22, mardi 23, jeudi 25, vendredi 26 octobre

mercredis  21 et 28 novembre  

Émission sur Provence Azur TV du lundi 19 novembre   : avec Sylvie Gerbaud, directrice du 3bisf, Alain Simon était l’invité du jour pour parler de Mômaix et du spectacle du Théâtre des Ateliers  : https://www.youtube.com/watch?v=JadBU76dTYY et /ou  : https://www.facebook.com/ProvenceAzurTV/videos/193048588241970/

       Enfants d’un pauvre bucheron, Hansel et Gretel  vivent  à l’orée d’une forêt, à une époque de grande famine. Un jour enfants sont emmenés dans la forêt par une femme qui leur paraît étrange : méfiants, et comme le petit Poucet, ils parsèment leur chemin de petits cailloux et le soir arrivent à retrouver le chemin de la maison. Une deuxième fois, ils n’ont pas le temps de ramasser leurs cailloux et sèment des petits bouts du pain que leur a donné la femme. Les oiseaux les mangent et les voilà définitivement perdus… Un bel oiseau noir les conduit près d’un mur couvert de bonnes choses à manger, mais c’est la femme sorcière qui les a conduits là et le mur se referme sur eux. La sorcière va-t-elle arriver à les manger ? Comment vont-ils arriver à se sortir de ce mauvais pas ?

Depuis plus de 20 ans, les comédiens de Lecture plus, passant de la narration à l’action et d’un personnage à un autre, entraînent le pumédiens de Lecture plus, passant de la narration à l’ation et d’un personnage à un autre, entraînent le public dans de multiples aventures. Quand l’histoire nécessite de nombreux personnages, ils invitent des enfants à les rejoindre sur le plateau pour prendre part à l’action. Chaque séance est suivie d’une rencontre goûter avec les comédiens, moment de convivialité pour les enfants qui peuvent alors échanger leurs impressions, voir comment sont conçus décors et accessoires et s’emparer du plateau.

 Avec Corentin Du Mortier, Noëlie Giraud et Alexandre Robitzer.

Direction artistique Alain Simon.

Tarif unique 7,50 €, goûter compris pour les enfants – 6,50 € pour les centres sociaux et aérés

Gretel et Hansel

La sorcière n’aime pas les oiseaux

 

Hansel et Gretel sont prisonniers de la sorcière

 

les enfants sur le plateau

 

les enfants oiseaux vont faire fuir la sorcière.

 

27
Mai

Création de “reconstruction(s) par “La compagnie d’entraînement”

Reconstruction(s) – bouffonnerie interactive

de Guy Régis Junior

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 avec Nezha Benzerga, Jeanne Boilard, Emilie Cavalieri, Quentin Da Silva Jesus, Johann Delaporte, Alice Faravel, Louis Gérome, Julien Mersseman, Aurélie Preux.

Direction artistique et pédagogique Alain Simon – Lumière Syméon Fieulaine

Huit ans après le terrible séisme qui a complètement dévasté Haïti en janvier 2010, qu’en est-il de la reconstruction du pays ? Pour la population, ce séisme, symbole du renversement, allait faire changer le pays, mais il n’en a rien été, et tout reste encore à faire. Homme de théâtre, Guy Régis Junior dénonce dans cette comédie les absurdités et les aberrations de la “reconstruction” et l’incurie du monde politique haïtien.

“Être président, est-ce un simple petit projet solitaire ? Voilà plus de trois ans que Monsieur le Président est élu pour la reconstruction du pays, mais on n’entend plus parler de lui qu’à travers les frasques de la Première Dame, les dépenses de ses ministres, et les festivités à n’en plus finir. Pourquoi le poste de président le conduit-il à l’oisiveté la plus totale ?” (in Theatre contemporain .net)

Guy Régis Junior présente sa pièce :<iframe frameborder=”0″ width=”480″ height=”270″ allowFullScreen=“true” src=”https://www.theatre-video.net/embed/qU218bbc”></iframe>

Entrée libre dans la limite des places disponibles

19
Avr

Présentation des plans séquences 2018

Chaque élève a réalisé un plan séquence de 5 minutes sans montage avec un même appareil de photos compact. Ces travaux sont aussi un rendez-vous avec le théâtre, parce que les solutions à trouver pour filmer sans recours au montage sont transposables à la scène. Ces films sont présentés sur grand écran par leurs auteurs qui répondent aux questions et aux remarques des spectateurs.

1- Louis Gérôme : Anuntiatio avec Emilie et Julien.

2- Aurélie Preux : Des gens qui disent… avec Aurélie et Teddy Allarue.

3- Emilie  Cavalieri : Quand est-ce qu’on trinque ? avec Quentin, Louis, Julien et Emilie.

4- Yohann  Delaporte : Prendre son pied en quatre minutes  avec Yohann et Caroline Mayer

5- Jeanne Boilard : Je continue ?  avec Quentin et Jeanne.

6- Nezha  Benzerga : Co-naître avec Quentin, Yohann et Emilie.

7- Quentin  Da Silva Jesus : Chasse aux pigeons avec Pigeon 1, Pigeon 2, Pigeon 3, Quentin et Yohann.

8- Julien Mersseman : Le script de Goya  avec Quentin, Louis, Emilie, Kilian Flatot, Lamba Pomme, Célestin Blanc.

9- Alice Faravel : L’amicale Marseillaise avec Izadora Celada, Louise Desmullier, Etienne Delfini Michel, Alex Florentiny, Marie Gurrieri, Albert Huline, Elsa Lilament, Nicolas Rochette, Melissa Robert, David Soriano, TomValdman, Alice Faravel.

19
Avr

Présentation des travaux photographiques 2018