Aller au contenu

Articles de la catégorie ‘Presse Voyage sur Place’

22
Avr

Presse Seissan

Seissan et sa région

Publié le 13/04/2011 08:43

Seissan. Le duo d’Alain a séduit avec son « Voyage sur place »

Alain Reynaud, clown et directeur artistique du nouveau festival d’Alba-la-Romaine (07) entre autres, et Alain Simon, acteur et metteur en scène, directeur artistique du Théâtre des Ateliers d’Aix-en-Provence, ont, samedi soir, fait une prestation exceptionnelle tenant la scène durant deux heures. Ils ont fait revivre avec humour et tendresse l’enfance d’Alain le clown qui fut fasciné par son père dont la figure haute en couleur et en humanité revient tout au long du récit. On retrouve sa famille, ses voisins, son école, son quartier. Avec son compère Alain Simon, ils parlent d’une époque pleine de petits artisans, de fêtes de villages, de rêves. Cette histoire, construite à partir d’improvisations, n’a rien de nostalgique. Le public qui avait rempli les gradins sous le chapiteau ne s’y est pas trompé et a passé une soirée où les rires des enfants mais aussi des grands ont montré aux comédiens que « Voyage sur place » a été apprécié de tous. « Voyage sur place » nous plonge dans un univers dans lequel chacun peut se reconnaître.

Alain Reynaud (à gauche) et Alain Simon, deux artistes drôles et nostalgiques à la fois.

/Photo DDM, Pierre Vignaux

31
Mar

Presse Voyage Aix-en-Provence

Article Zibeline, n° 39 / du 16-3-2011 au 13-4- 2011


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– La Marseillaise, mercredi 16 mars 2011



Le Courrier d’Aix, 19 mars 2011

7
Mar

Presse Voyage Midi Libre

accueil presseregionale.fr

07 mars 2011  

 

Édition du mardi 1 mars 2011

Bourg-St-Andéol Voyage théâtral 

Bourg-St-Andéol Voyage théâtral
Un spectacle époustouflant. 

Le « Voyage sur place » ou l’enfance d’un clown

Quand Alain Reynaud, directeur artistique de la Cascade, évoque la menuiserie de son père, on sent la sciure et les copeaux. Peut-être parce que ce grand moment de théâtre est   artisanal   au sens noble du terme. L’amour de l’art s’allie au savoir-faire :   le Voyage sur place   est mené d’une main de maître. C’est une promenade se voulant à la fois intime et locale, épique et bourrée d’émotions juvéniles, dans une mise en scène en contrepoint complice entre le garnement qui se veut né pour être clown et son comparse, en l’occurrence Alain Simon, directeur à Aix du théâtre des Ateliers depuis 1978. En binôme avec la compagnie bourguésanne Via – Les Nouveaux Nez, la prestation de Reynaud et Simon tient du feu d’artifice textuel et gestuel. Le fils cadet du menuisier a ôté son nez rouge pour dévoiler sa mémoire, et en sort un grand témoin, sorte de Puck d’un songe d’une nuit d’été au bord du Rhône. Un théâtre aussi maîtrisé que sensible, distancié et authentique.  Jacques Meunier     

 

21
Fév

La Tribune

La Tribune, jeudi 17 février 2011

21
Fév

Voyage sur place à Auch

L’équipe de Voyage sur place en résidence à Auch du 16 au 23 janvier.

Auch. Le voyage d’un Nouveau-Nez

résidence d’artistes

Publié le 20/01/2011 09:35 | Bernadette Faget

Alain Simon (à gauche) et Alain Reynaud en répétition au centre Cuzin où on pourra les voir vendredi./Photo DDM, Sébastien Lapeyrère

Circuits accueille, cette semaine, à Cuzin, une résidence d’artistes dont le spectacle « Voyage sur place » sera créé en février en Ardèche, à Bourg-Saint-Andéol, l’un des onze pôles cirque de France. Un spectacle que Circuits Nomades présentera le 9 avril à Seissan. Le public auscitain pourra le découvrir demain vendredi, à 19 heures, à Cuzin, en clôture de la résidence.

« Voyage sur place » met en scène Alain Reynaud, auteur et comédien de ce texte autobiographique. Membre fondateur de la compagnie des Nouveaux-Nez, bien connue à Auch grâce aux programmations de Circa, « Alain Reynaud, qui anime le pôle cirque de Bourg-Saint-Andréol dans le village qui l’a vu naître, avait envie d’écrire un texte sur son enfance », indique Alain Simon qui lui donne la réplique sur scène. Comédien et metteur en scène, Alain Simon est aussi le directeur du Théâtre des Ateliers, à Aix-en-Provence ; « un lieu de transmission autour du théâtre contemporain ».

Par le biais de quatre rendez-vous d’une heure d’improvisation, Alain, le clown, a raconté son enfance, qu’Alain, l’homme de théâtre a recueillie, notant les hésitations comme les lapsus. Il en est ressorti une autobiographie de 100 pages, soit cinq heures de lecture marathon. « En l’interprétant à deux, nous cassons la dimension autobiographique. Dans le processus scénique, l’histoire de l’un se confronte à l’autre dont ce n’est pas l’histoire. » L’improvisation guide ce récit à deux voix où l’économie de moyen scénique est source d’imaginaire.