Aller au contenu

Formation professionnelle du comédien en compagnie : « La compagnie d’entraînement »

Des Hommes qui tombent ( Cédric, captive des anges)

de Marion Aubert

Direction artistique et pédagogique : Alain Simon,
assistante Cécile Rattet – Lumière Syméon Fieulaine
avec Simon Benattar-Bourgeay, Isadora Bernard, Samuel Georgel Dhoye, Juliette Jenta, Élise Pignard, Théo Rocamora, Cécile Vacquier, Nicolas Vantalon.

Marion Aubert est l’auteure associée de la promotion 2019-2020 de « La compagnie d’entraînement » du Théâtre des Ateliers, et son œuvre a accompagné les élèves comédiens tout au long de leur formation. Le 12 mars ils ont présenté en sa présence leurs travaux de recherche sur ses textes avant de travailler avec elle trois jours en séminaire, juste avant le confinement général. Le 3 juin, après deux mois et demi de confinement chez eux et de travail par vidéoconférence, les élèves comédiens ont pu réintégrer le théâtre pour travailler à leur création.  Ce texte, variation sur le roman de Jean Genet Notre-Dame-des-Fleurs, a été écrit en 2016 à la demande de la compagnie Le souffleur de Verre (Clermont-Ferrand) et créé à l’automne 2017 à Aurillac, Clermont et Saint-Etienne. Traduit en portugais (Brésil), et il a fait l’objet d’une mise en lecture dramatique au Festival international Porto Alegre em Cena le 13 décembre 2019.

« Cédric n’arrive pas à dormir, obsédé par la dramaturgie du spectacle qu’ils sont en train de créer avec Julien (son amant) et les acteurs de leur compagnie ; littéralement habité par le personnage qu’il joue en ce moment : Divine, une / un prostitué(e) sortie du roman de Jean Genet Notre-Dame-des-Fleurs. Le texte de Marion Aubert se construit comme un dialogue avec l’œuvre de Genet. Il lui emprunte des éléments de structure, de lieux et de personnages. Le choc littéraire et la puissance magique de la langue de Genet transportent l’équipe du spectacle à travers le temps, du roman de 1942 à nos jours. Sur un mode burlesque, parfois chanté, cette création explicite les rapports d’une société à ses « prisons volontaires », tout en questionnant la manière dont les œuvres aident à remettre en cause, à trahir ou à transformer ». Compagnie Le souffleur de verre
Pour adultes seulement.

Entrée libre,  jauge réduite, masque et réservation obligatoires.


Aisholpàn et la pierre du dragon   :  Un conte de Mongolie, spectacle Lecture plus créé en visio-conférence pendant le confinement
Les élèves comédiens de « La compagnie d’entraînement », formation professionnelle du Théâtre des Ateliers d’Aix-en-Provence se sont retrouvés comme beaucoup confinés loin d’Aix-en-Provence, le lieu de leur formation. Dans  leur cahier des charges, ils devaient monter un conte pour enfants pendant les vacances de printemps pour cinq représentations dans l’esprit de Lecture plus, forme artistique jeune public inventée et pratiquée par le Théâtre des Ateliers depuis plusieurs années. L’impossibilité de monter ce conte et de le montrer, les amenèrent à tenter un travail collectif bien que chacun soit isolé, en utilisant  un logiciel  de visioconférence. Cette tentative de monter dans l’esprit de Lecture Plus un conte mongol de 23 minutes intitulé Aisholpàn et la pierre du dragon a permis aux élèves comédiens de se confronter à des problèmes très semblables à ceux du plateau même si le théâtre comme lieu de représentation et de contacts avec le public demeure  irremplaçable. Ils ont dû aussi assimiler les contraintes du système, avec les inégalités techniques de leurs ordinateurs respectifs et les aléas des réseaux ! En voici le résultat, imparfait mais dont les défauts constituent le grain vivant de cette expérimentation, très formatrice. Alain Simon
Direction artistique et pédagogique Alain Simon, assistante Cécile Rattet.
Avec Isadora Bernard, Simon Benattar-Bourgeay, Samuel Georgel Dhoye, Juliette Jenta, Elise Pignard, Théo Rocamora, Cécile Vacquier, et Nicolas Vantalon.

Durée 23′


dossier mail de La compagnie  20-21

Le Théâtre des Ateliers a créé en 1995 à Aix-en-Provence une compagnie de formation associée, « La compagnie d’entraînement » afin de permettre à dix élèves comédiens de s’insérer dans le milieu artistique professionnel grâce à un travail d’un an de création, d’essais et de recherches en relation avec le public d’un théâtre implanté, en privilégiant le travail en compagnie. Cette formation intensive de 900 heures par an et gratuite s’adresse à des futurs comédiens et s’appuie sur l’expérience acquise par le Théâtre des Ateliers  dans le domaine de la formation depuis plusieurs années. De fréquents rendez-vous avec le public, les échanges des élèves entre eux, l’intervention d’artistes invités pour des séminaires, l’accompagnement théorique et pratique font l’originalité de cette formation. Chaque promotion est associée à un auteur contemporain, et les élèves expérimentent, recherchent, s’entraînent sur son œuvre tout au long de leur formation, et travaillent avec lui au cours d’un séminaire de trois jours en vue de la création en juin d’une de ses œuvres pour 8 représentations.

Auteur associé à la promotion 20202021 : Matei Visniec

Directeur artistique et pédagogique : Alain Simon, comédien, metteur en scène, pédagogue, directeur artistique du Théâtre des Ateliers d’Aix-en-Provence

« En créant cette structure de formation, je tenais au principe d’un fonctionnement de 10 élèves en compagnonnage pendant un an, avec une identité forte, celle de compagnie avec toute la vie collective qu’elle implique. Je trouvais important qu’il y ait un équilibre entre les moments d’auto-formation et de formation car on apprend d’abord en faisant, en se trompant, en hésitant avec les autres. Mais en même temps, il fallait un responsable artistique qui mémorise l’essentiel des parcours, propose les travaux aptes à faire évoluer les élèves, commente les résultats, sans oublier de témoigner de ses propres conceptions et pratiques du théâtre. Différents intervenants plongent les élèves dans leur univers artistique et les amènent à développer leur aptitude à servir le parti pris d’un créateur sans perdre le lien avec leur parcours singulier : c’est important que les élèves soient à la fois sous influence et en même temps « maturent » leur propre point de vue sur le théâtre car il ne s’agit pas seulement de former des comédiens adaptables aux différents metteurs en scène mais surtout de favoriser l’émergence d’acteurs auteurs de leur travail. Apprendre par la pratique, apprendre en se confrontant aux autres, en coopérant avec eux, apprendre à avoir une vision personnelle tout en étant disponible à l’influence, pratiquer l’utopie et l’insérer dans le réel de son métier, être à l’écoute de sa sensibilité, de sa vision, bref respecter ce qui vient de soi et décliner sans cesse cette exigence : être un artiste. » Alain Simon

Les travaux de fin de séminaire

avec Jean-Marie Broucaret, comédien, metteur en scène, directeur artistique du Théâtre des Chimères de Biarritz et du Festival des Translatines.

Jean-Pierre Ryngaert, professeur émérite à l’Institut d’études théâtrale de l’Université Paris 3, intervenant à l’ERAC.

Alain Reynaud, Les Nouveaux Nez & Cie, directeur artistique de La Cascade – Pôle national cirque et du Festival d’Alba La Romaine

Guillaume Siard, responsable de la pédagogie au Ballet Preljocaj.

Avec l’auteur associé : Matei Visniec

Les spectateurs assistent à la partie publique d’un travail qui a lieu sur plusieurs jours. Même si les intervenants et les élèves comédiens de « La compagnie d’entraînement » choisissent l’aspect qu’ils veulent montrer de leur parcours de travail, le public reste privilégié en partageant des moments qui habituellement restent confidentiels. Ceux-ci peuvent prendre l’aspect d’une mini représentation, d’une séance de travail, ou d’une démonstration éclairant une thématique choisie.

Travaux de recherche et d’expérimentation :

Ces présentations de travaux sont sous la responsabilité des élèves de « La compagnie d’entraînement ». La première soirée est consacrée aux théoriciens du théâtre : les élèves choisissent des textes théoriques qui les aident dans leur pratique d’acteur ; ils expérimentent en public les applications sur scène de ces découvertes. La deuxième soirée est consacrée aux écritures scéniques : en considérant le plateau comme la toile du peintre ou comme la page blanche de l’écrivain les élèves comédiens proposent des séquences où ils abordent en même temps espace, textes, sons, déplacements…en faisant l’expérience d’être écrivain scénique. La troisième soirée est consacrée aux travaux de recherche : ils consistent à explorer, à partir de textes de l’auteur associé à la promotion et en sa présence, différents points de vue, expérimentant des partis pris opposés.

Les intervenants artistiques ayant dirigé  des séminaires ou des masterclasses

Christian Benedetti, Jean-Louis Benoît, Pierre Béziers, Jean-Marie Broucaret, Emilio Calcagno, Christian Carrignon, Yann Collette, Laura Desprein, Agnès Dumouchel, Laure Florentin, Emma Gustavsson, Pascale Henry, Catherine Hiegel, de la Comédie française, Israël Horovitz, Valérie Marinese, Jeanne Mathis, Philippe Minyana, Alain Reynaud,  Mohamed Rouabhi, Agathe Rouillier, Jean-Pierre Ryngaert, Guillaume Siard, Jeanne Alcaraz.

Les auteurs associés  :

Les auteurs associés aux promotions depuis 1999-2000

1999-2000 Israël Horovitz, 2000-2001 Philippe Minyana, 2001-2001 Emanuelle delle Piane, 2002-2003 Hubert Colas, 2003-2004 Eugène Durif, 2004-2005 Noëlle Renaude, 2005-2006 François Cervantès, 2006-2007 Daniel Danis, 2007-2008 Rodrigo Garcia, 2008-2009 Pascal Rambert, 20092010 Joël Jouanneau, 2010-2011 Jon Fosse, 2011-2012 Jean-Pierre Siméon, 2012-2013 Dimitris Dimitriadis, 2013-2014 Frédéric Sonntag, 2014-2015 : Michel Deutsch, 2015-2016 : Dieudonné Niangouna,  2016-2017 Alexandra Badea , 2017 -2018 Guy Régis Junior, 2018-2019 : Laurent Mauvignier, en  2019-2020 : Marion Aubert et en 20202021 : Matei Visniec  .

Renseignements :  04 42 38 10 45  ou 06 23 88 00 16– theatredesateliers@yahoo.fr

« La compagnie d’entraînement » est soutenue par la ville d’Aix-en-Provence, et le Conseil général des Bouches-du-Rhône. Ses partenaires sont le Ballet Preljocaj,  le Festival d’Art Lyrique, la Cité du Livre, L’ARCADE PACA, HorsLits, association Perspectives de l’Art contemporain.

CALENDRIER DES PRÉSENTATIONS PUBLIQUES

Les travaux de recherche et d’expérimentation

Ces présentations de travaux sont sous la responsabilité des élèves de « La compagnie d’entraînement ».

Les monologues de travail : à partir de textes de l’auteur associé ces monologues de travail servent de banc d’essai dans les exercices pédagogiques et peuvent donc être expérimentés en fonction de différents axes de travail. jeudi  ? novembre à 19h

Les monologues écrits par les élèves pour un de leurs camarades                                              mardi ? novembre à 20h30

Les théoriciens du théâtre : à partir de textes théoriques qui les aident dans leur pratique d’acteur, les élèves comédiens expérimentent en public les applications sur scène de ces découvertes.     jeudi ? décembre à 19h

Les propositions chorégraphiques seront présentées par les élèves en amont d’un séminaire au Pavillon Noir, dans le cadre du partenariat entre « La compagnie d’entraînement » et Le Ballet Preljocaj.        jeudi ? janvier à 19h

Les écritures scéniques : en considérant le plateau comme la toile du peintre ou comme la page blanche de l’écrivain, les élèves comédiens proposent des séquences où ils abordent en même temps espace, textes, sons, déplacements, en faisant l’expérience d’être écrivain scénique.               jeudi ? février à 19h

Les plans séquences : chaque élève réalise cinq minutes de film sans montage. Ces travaux sont un rendez-vous entre le cinéma et le théâtre parce que les solutions à trouver pour filmer sans recours au montage sont transposables au théâtre.

Les travaux de recherche  sur les textes de Matei Visniec consistent à explorer, à partir de textes de l’auteure associée à la promotion et en sa présence, différents partis pris propres à mettre en valeur plusieurs aspects de son univers.

Présentation des travaux sur la photographie : au cours de cette soirée, chaque élève présente dix photographies d’un de ses camarades de promotion. Prises avec un même appareil, avec la même optique, ces clichés permettent de comparer l’univers de chaque acteur à travers la vision de chaque preneur de vue. Caroline Pelletti-Victor, photographe, commente leurs propositions avec le public.

*Les monologues de travail : jeudi ? novembre  à 19h

        *les monologues des élèves : mercredi ? novembre à 20h30

*Théoriciens du théâtre : jeudi ? décembre 19h

*Propositions chorégraphiques : jeudi ? janvier à 19 h

*Écritures scéniques :  jeudi ? février à 20h30

        * Travaux de recherche sur l’œuvre de l’auteur associé : jeudi ? mars à 19h

*Présentation des travaux sur la photographie : jeudi ? avril à 19h

*Les plans-séquences : jeudi  ? mai à 19h

Les travaux de fin de séminaire

Les spectateurs assistent à la partie publique d’un travail qui a lieu sur plusieurs jours. Même si les intervenants et les élèves comédiens de « La compagnie d’entraînement » choisissent l’aspect qu’ils veulent montrer de leur parcours de travail, le public reste privilégié en partageant des moments qui habituellement restent confidentiels. Ces travaux peuvent prendre l’aspect d’une mini représentation, d’une séance de travail, ou d’une démonstration éclairant une thématique choisie (voix, corps dans l’espace, lumières…).

Jean-Marie Broucaret : mardi ? novembre à  20h30

Jean-Pierre Ryngaert : mardi ? janvier  à 20h30

2 Ateliers chorégraphiques au Pavillon Noir : dates et horaires à préciser

        Alain Reynaud : dates et horaires à préciser

 

Création d’un spectacle Jeune public  Lecture plus, un conte de Mongolie : du lundi 14 au jeudi 16 et du lundi 20 au mardi 21 avril avril à 15h

Création   d’une pièce de l’auteur associé, par « La compagnie d’entraînement »

 Après avoir accueilli Israël Horovitz, Philippe Minyana, Emanuele delle Piane, Hubert Colas, Eugène Durif, Noëlle Renaude, François Cervantès, Daniel Danis, Rodrigo Garcia, Pascal Rambert, Joël Jouanneau, Jon Fosse, Jean Pierre Siméon, Dimitris Dimitriadis, Frédéric Sonntag, Michel Deutsch, Dieudonné Niangouna et Alexandra Badea, et Guy Régis Junior en 2017-18, Laurent Mauvignier en 2018-19, Marion Aubert en 2019-2020 le Théâtre des Ateliers propose à  Mqtei Visniec d’être l’auteur associé à la promotion 2020-2021 de «  La compagnie d’entraînement ». Après un travail de recherche sur ses textes présenté au public en sa présence, les élèves comédiens suivent un séminaire de trois jours avec elle et choisissent le texte qu’ils créeront en juin sous la direction artistique et pédagogique d’Alain Simon. Le nombre de représentations, sept au total, permet aux élèves comédiens de maîtriser tous les aspects de la mise en scène et de mesurer comment un spectacle évolue au cours des représentations.

Du vendredi ? au samedi ? et du mercredi ? au samedi ? juin à 20h30, dimanche ? à 18h