Aller au contenu

Articles de la catégorie ‘Parcours 2018’

5
Déc

Administrateurs-créateurs

 

ADMINISTRATEURS–CREATEURS –dimanche 16 décembre à 18h

Une proposition de Nicolas Bole, Camille Nauffray et Laetitia Sadak

Laetitia Sadak

Laetitia anime des réunions comme personne. Camille manie le tableau Excel comme s’il s’agissait d’une technique artistique. Et si vous avez besoin d’un débriefing ou d’un reporting, demandez à Nicolas. La vie les a préparés à devenir des administrateurs, à l’aise dans le confort de l’arrière-front.

Et en même temps, elle chante, il filme, elle joue, ils créent. Ils veulent passer à l’avant-scène, ça les travaille en continu. La nuit, Laetitia tarde à s’endormir en réécrivant son histoire. Le week-end, Camille lève les yeux, en songeant à hier et à demain. Nicolas, au moment de la sieste, compte les moutons qui dansent autour de lui.

Camille Nauffray

 Oh, ils pourraient bien ne voir les artistes qu’en spectateurs.

Ne pas prétendre avoir quelque chose à dire, c’est si naturel. Et si rapide de se penser illégitimes. Mais il n’en est rien. Ils sont créateurs chez les administrateurs, administrateurs chez les créateurs. Le cul entre deux chaises, et le vide en-dessous.

Nicolas Bole

Souvent, ils se demandent si artiste n’est pas d’abord un mode de vie.

Et juste après, ils se disent souvent que ce n’est qu’une formule. Il faut juste tenter. Comme dirait un philosophe des temps modernes, quand tu sens que tu dois le faire, « just do it » !

 Places à 11€, adhérents, étudiants 7,50€

 

5
Déc

La Bienvenue

LA BIENVENUE – samedi 15 décembre à 20h30

Texte et mise en scène Anna Fagot

avec Clara Beaume, Olivier Corcolle (sous réserve), Anna Fagot, Julien Gaunet et Annabelle Verhaeghe (sous réserve).

« La Bienvenue » est le titre du texte-matière à partir duquel Anna Fagot, jeune metteure en scène et auteure a tissé une partition pour 3 acteurs : Olivier Corcolle, Julien Gaunet et Mathilde Lefèvre : « Bienvenue! ». Le spectacle final sera fait de chaises, de texte, de bruits et de mouvement. Une véritable exploration sonore est prévue fin décembre avec le compositeur Alex Grillo.

Cliché Cordula Treml

Mais que dire de cette étape du 15 décembre aux Ateliers? L’envie était de profiter de cet espace offert par le théâtre pour une carte blanche autour de la création : lectures de textes issus du texte matrice de « La Bienvenue », certains choisis et d’autres non choisis pour le spectacle, performances autour de la création, autour de l’aventure et autour de l’hospitalité (via un appel à projet lancé sur facebook du 4 novembre au 4 décembre 2018 : « L’hospitalité s’invite sur Facebook »).

cliché Cordula Treml

Places à 11€, adhérents, étudiants 7,50 €

 

 

5
Déc

Opéra Milord

OPERA MILORD –  samedi 15 à 15h

Texte et mise en scène  Mickaël Zemmit

avec Léa Linconstant, Hugo Bosq, Virgile Pesce, Stéphane Richard, Mickaël Zemmit

« Deux chaises, deux micros, deux poèmes, installation minimaliste qui sert de décor à un jeu. Ça commence par une lecture aléatoire puis le spectacle s’épaissit. Le spectateur devient lecteur puis musicien ou danseur ou choriste. Tout est à inventer pour un assemblage éphémère, un opéra de poche. 

 Milord est le nom du salon où ma mère était coiffeuse, lieu public où se brassaient les  gens du dehors avec ceux du dedans. Enfant, je me sentais spectateur de toute cette activité qui générait tant de mots, tant de bruits, et tant de gestes. J’étais fier de participer à ce flot, à cet élan, comme un figurant d’opéra. » Mickaël Zemmit

Places à 11€ – adhérents, étudiants 7,50€

 

 

 

5
Déc

Goodbye Pénélope

GOODBYE PÉNÉLOPE – Vendredi 14 décembre à 20h30

Texte et mise en scène : Elyssa Leydet Brunel

lumière Syméon Fieulaine

avec Derya Aydin, Floriane Fontan, Jeanne Peltier-Lanovsky et Ela Przekaza

« c’est vrai où sont allés tes pieds, sur quels sols ont-ils marchés tes pieds, dis-nous alors, d’où tu viens ? est-ce qu’on peut voir dessous ? reste-t-il sous tes pieds une trace des chemins que tu as pris, de tous les chemins, des pays où tu as vécu, comme une carte dans les rides les plis de la peau de tes pieds, les fragments des terres que tu as foulées ? »
Il s’agit d’une discussion, animée et énergique, entre quatre femmes ; ainsi que de leur organisation quotidienne. Parmi leurs rituels, elles se racontent leur mère et leur grand-mère, les récits familiaux, les anciens pays, les anciennes chansons, les déplacements qui marquent les corps, les identités, les langues que l’on parle.

Dans ce chœur de femmes, apparaît la figure de Pénélope, inspirée du personnage de l’Odyssée — elle qui est restée et qui a tant attendu, et qui a tant correspondu aux attentes projetées sur elle, ce rôle, cette fonction dans la fable 

Pénélope, au contact des autres, sent émerger en elle une conscience nouvelle. 

Elle tente alors d’exprimer une colère, une impatience, une frustration ; les autres femmes la regardent, surprises et soulagées en même temps. Elles essaieront dès lors de l’aider et de l’accompagner. 

Comment assumer la responsabilité, tout à coup, de cette vie dont on prend brusquement conscience ? Faut-il alors s’en aller à son tour ? Comment savoir ? Quelle décision prendre, laquelle me ressemble et m’appartient, et me permet d’utiliser ma vie comme quelque chose qui serait à moi ?
Places à 11 €- adhérents, étudiants 7,50 €
5
Déc

Parcours

PARCOURS

Cet espace de travail et de rencontre avec le public est proposé aux anciens élèves de « La compagnie d’entraînement » pour présenter soit une création, soit un travail en cours. Il répond au souci du Théâtre des Ateliers de suivre les parcours artistiques des anciens élèves de la compagnie et d’encourager leurs propositions.

La formation professionnelle du Théâtre des Ateliers met en place des dispositifs visant à permettre aux élèves d’être les inventeurs du théâtre qu’ils veulent pratiquer et le public qui suit avec intérêt la progression des élèves tout au long de leur année de formation trouvera sans aucun doute un grand intérêt à constater de quelle manière ils ont développé leurs capacités, et quels pions originaux ils ont poussé sur l’échiquier artistique ! Pour les élèves en cours de formation, ils pourront voir comment ce qu’ils apprennent, expérimentent, découvrent devient dans le temps une pratique de création singulière. Et puis présenter son travail dans le lieu même où l’on s’est formé est important pour les anciens élèves, il permet de relier leur pratique aux promesses échafaudées dans le lieu même du Théâtre des Ateliers. Ce n’est pas un retour aux sources mais une mise en perspective de leur parcours professionnel. Alain Simon

Pour ce premier Parcours, quatre propositions sont programmées sur trois jours.

 

 

 

 

 

 

Places à 11€, adhérents étudiants 7,50  € et un pass à 20 € pour les 4 représentations

 

GOODBYE PÉNÉLOPE – Elyssa Leydet Brunel– Vendredi 14 décembre à 19h

Il s’agit d’une discussion, animée et énergique, entre quatre femmes ; ainsi que de leur organisation quotidienne. Parmi leurs rituels, elles se racontent leur mère et leur grand-mère, les récits familiaux, les anciens pays, les anciennes chansons, les déplacements qui marquent les corps, les identités, les langues que l’on parle. 

Dans ce chœur de femmes, apparaît la figure de Pénélope, inspirée du personnage de l’Odyssée — elle qui est restée et qui a tant attendu, et qui a tant correspondu aux attentes projetées sur elle, ce rôle, cette fonction dans la fable — Pénélope, au contact des autres, sent émerger en elle une conscience nouvelle. 

Elle tente alors d’exprimer une colère, une impatience, une frustration ; les autres femmes la regardent, surprises et soulagées en même temps. Elles essaieront dès lors de l’aider et de l’accompagner. 

Comment assumer la responsabilité, tout à coup, de cette vie dont on prend brusquement conscience ? Faut-il alors s’en aller à son tour ? Comment savoir ? Quelle décision prendre, laquelle me ressemble et m’appartient, et me permet d’utiliser ma vie comme quelque chose qui serait à moi ?

 Texte et mise en scène : Elyssa Leydet Brunel

avec Derya Aydin, Floriane Fontan, Jeanne Peltier-Lanovsky et Ela Przekaza

 

OPERA MILORD – Mickaël Zemmit – samedi 15 à 15h

« Deux chaises, deux micros, deux poèmes, installation minimaliste qui sert de décor à un jeu. Ça commence par une lecture aléatoire puis le spectacle s’épaissit. Le spectateur devient lecteur puis musicien ou danseur ou choriste. Tout est à inventer pour un assemblage éphémère, un opéra de poche. 

 Milord est le nom du salon où ma mère était coiffeuse, lieu public où se brassaient les  gens du dehors avec ceux du dedans. Enfant, je me sentais spectateur de toute cette activité qui générait tant de mots, tant de bruits, et tant de gestes. J’étais fier de participer à ce flot, à cet élan, comme un figurant d’opéra. » Mickaël Zemmit

 Texte et mise en scène  Mickaël Zemmit

avec Léa Linconstant, Hugo Bosc, Virgile Pesce, Hugo Bosc, Stéphane Richard, Mickaël Zemmit

 

 LA BIENVENUE – Anna Fagot – samedi 15 décembre à 20h30

« La Bienvenue » est le titre du texte-matière à partir duquel Anna Fagot, jeune metteure en scène et auteure a tissé une partition pour 3 acteurs : Olivier Corcolle, Julien Gaunet et Mathilde Lefèvre : « Bienvenue! ». Le spectacle final sera fait de chaises, de texte, de bruits et de mouvement. Une véritable exploration sonore est prévue fin décembre avec le compositeur Alex Grillo.

Mais que dire de cette étape du 15 décembre aux Ateliers? L’envie était de profiter de cet espace offert par le théâtre pour une carte blanche autour de la création : lectures de textes issus du texte matrice de « La Bienvenue », certains choisis et d’autres non choisis pour le spectacle, performances autour de la création, autour de l’aventure et autour de l’hospitalité (via un appel à projet lancé sur facebook du 4 novembre au 4 décembre 2018 : « L’hospitalité s’invite sur Facebook »).

Texte et mise en scène Anna Fagot

avec Clara Beaume, Olivier Corcolle (sous réserve), Anna Fagot, Julien Gaunet et Annabelle Verhaeghe (sous réserve).

 

ADMINISTRATEURS–CREATEURS –dimanche 16 décembre à 18h

Laetitia anime des réunions comme personne. Camille manie le tableau Excel comme s’il s’agissait d’une technique artistique. Et si vous avez besoin d’un débriefing ou d’un reporting, demandez à Nicolas. La vie les a préparés à devenir des administrateurs, à l’aise dans le confort de l’arrière-front.

Et en même temps, elle chante, il filme, elle joue, ils créent. Ils veulent passer à l’avant-scène, ça les travaille en continu. La nuit, Laetitia tarde à s’endormir en réécrivant son histoire. Le week-end, Camille lève les yeux, en songeant à hier et à demain. Nicolas, au moment de la sieste, compte les moutons qui dansent autour de lui. Oh, ils pourraient bien ne voir les artistes qu’en spectateurs.

Ne pas prétendre avoir quelque chose à dire, c’est si naturel. Et si rapide de se penser illégitimes. Mais il n’en est rien. Ils sont créateurs chez les administrateurs, administrateurs chez les créateurs. Le cul entre deux chaises, et le vide en-dessous. Souvent, ils se demandent si artiste n’est pas d’abord un mode de vie. Et juste après, ils se disent souvent que ce n’est qu’une formule. Il faut juste tenter. Comme dirait un philosophe des temps modernes, quand tu sens que tu dois le faire, « just do it » !

 Une proposition de Nicolas Bole, Camille Nauffray et Laetitia Sadak