Aller au contenu

13 août 2020

Un Conte de Mongolie par « La compagnie d’entraînement » 2019-2020

par Nicole ESQUIEU

Aisholpàn et la pierre du dragon  

Un conte de Mongolie, spectacle Lecture plus créé en visio-conférence pendant le confinement

Les élèves comédiens de « La compagnie d’entraînement », formation professionnelle du Théâtre des Ateliers d’Aix-en-Provence se sont retrouvés comme beaucoup confinés loin d’Aix-en-Provence, le lieu de leur formation. Dans  leur cahier des charges, ils devaient monter un conte pour enfants pendant les vacances de printemps pour cinq représentations dans l’esprit de Lecture plus, forme artistique jeune public inventée et pratiquée par le Théâtre des Ateliers depuis plusieurs années. L’impossibilité de monter ce conte et de le montrer, les amenèrent à tenter un travail collectif bien que chacun soit isolé, en utilisant  un logiciel  de visioconférence. Cette tentative de monter dans l’esprit de Lecture Plus un conte mongol de 23 minutes intitulé Aisholpàn et la pierre du dragon a permis aux élèves comédiens de se confronter à des problèmes très semblables à ceux du plateau même si le théâtre comme lieu de représentation et de contacts avec le public demeure  irremplaçable. Ils ont dû aussi assimiler les contraintes du système, avec les inégalités techniques de leurs ordinateurs respectifs et les aléas des réseaux ! En voici le résultat, imparfait mais dont les défauts constituent le grain vivant de cette expérimentation, très formatrice. Alain Simon
Direction artistique et pédagogique Alain Simon, assistante Cécile Rattet.
Avec Isadora Bernard, Simon Benattar-Bourgeay, Samuel Georgel Dhoye, Juliette Jenta, Elise Pignard, Théo Rocamora, Cécile Vacquier, et Nicolas Vantalon.

 

https://youtu.be/uUH3VSRGAKA

 

Les commentaires sont clos