Aller au contenu

9 mars 2019

Lectures des Monologues

par Nicole ESQUIEU

« Avec ces monologues, dont les 3 premiers ont été créés en 2016, 2017 et 2018 au Théâtre des Ateliers, je voulais explorer une méthode d’écriture qui s’appuie sur le mythe de l’improvisation, je dis mythe car l’improvisation hante toutes les pratiques théâtrales sans toutefois aboutir à des créations.

Improviser pour moi est donc la possibilité de juxtaposer différents niveaux de langage, des événements sans lien rationnel les uns avec les autres mais en cohérence avec le parcours sensible de notre vie. Nous quittons une cohérence de « thème » pour une cohérence de lien où règnent les associations d’idées. Ce n’est pas une juxtaposition de textes sans lien apparent entre eux, ils sont reliés de façon souterraine comme ces îles isolées qui se découvrent à marée basse complètement rattachées entre elles, ne constituant qu’une seule entité…

Cette série de monologues est donc écrite selon une méthode d’écriture discontinue dans le propos et ininterrompue dans la forme, chaînes de mots évoquant images, pensées, embryons de réflexions philosophiques, fragments de vie, délires, visions, tentatives de retrouver l’instantanéité de la pensée. Les deux derniers monologues ont été écrits de la même manière, mais dans un enclos thématique, l’amour pour Aimer aimer et le deuil pour Paule. Ces performances de la parole correspondent à l’envie irrésistible d’exhaustivité en tentant frénétiquement de rendre compte de la densité du réel.  Cette pratique de l’écriture dont le but est d’être dite en public, ne décrit-elle pas au lecteur et futur spectateur le propre fonctionnement de ses pensées ? C’est le pari de ces textes ». Alain Simon

Pour écouter la bande sonore du spectacle Sous le signe du Chien enregistré en 2016 : http://youtu.be/_RljrjDikbg

Monologues paru aux éditions Rouge profond est diffusé par Harmonia Mundi. Il est disponible au Théâtre des Ateliers aux heures d’ouverture, le lundi toute la journée et les après midi de 15h30 à 20h30 au prix de 12 €uros.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En savoir plus de Veilles Théâtrales

Les commentaires sont clos