Aller au contenu

Articles de la catégorie ‘Rencontres auteurs metteurs en scène 2012-2013’

5
Déc

Rencontre avec les auteurs Milena Csergo et Hugo Mallon

Mardi 4 décembre

Hugo Mallon et Milena Csergo

Accueil en partenariat avec Le CNES de La Chartreuse de Villeneuve le mardi 4 décembre 2012

Tous deux sont avec trois autres comédiens co-fondateurs en 2009  de la Compagnie de l’éventuel hérisson bleu. Tour à tour comédiens, auteurs ou metteurs en scène, ils ont tous un même désir pour la troupe : une direction collégiale, des mises en scène tournantes – qui ne sont pas pour autant des créations collectives. Tous les pans de la création artistique sont pris en charge par ce collectif.

Tous deux ont été en résidence individuelle à la Chartreuse en novembre 2011 et y reviennent en 2012 du 26 novembre au 7 décembre.

Hugo Mallon

Hugo Mallon a créé plusieurs Cabarets/ lectures# à Paris, manifestations éphémères autour de la littérature et de la musique, et travaille en tant que comédien à la première création du collectif, Où le temps s’arrête et sans chaussures, premier volet d’une recherche théâtrale portant sur les mythes qui construisent notre imaginaire. Il écrit Pour une époque sans monstres, variation sur Frankenstein en 2010 pour lequel il reçoit l’aide d’encouragement du CNT. Il vient en résidence à la Chartreuse retravailler ce texte, avant de le mettre en scène (création fin 2012).

Milena Csergo

Milena Csergo a suivi des études littéraires en classe préparatoire et un master d’études théâtrales à l’université Paris 3 (où elle travaille sous la direction de Joseph Danan). Pour la Compagnie de l’éventuel hérisson bleu, elle écrit et met en scène sa première pièce, Où le temps s’arrête et sans chaussures, variation sur Peter Pan. Ses créations mêlent théâtre, danse et musique. Elle est l’auteur de plusieurs pièces, dont la seconde, J’expire aux limbes d’amour inavoué, variation sur Hamlet, obtient une Aide à la création du CNT, Elle vient en résidence à la Chartreuse en 2011 pour retravailler ce texte, ainsi que poursuivre une réécriture de Cendrillon intitulée Les Cendres du grillon. Elle revient à la Chartreuse pour travailler sur  Une maison lointaine, grande épopée entre théâtre, poésie et roman, saga onirique.

 

 

Venus avec Françoise Ollivier, bibliothécaire du CNES de la Chartreuse de Villeneuve les Avignon, Milena Csergo et Hugo Mallon ont travaillé tout l’après midi avec les élèves comédiens de « La compagnie d’entraînement ». Ceux-ci ont présenté au début de l’Atelier Public 8 minutes de mise en scène d’un texte de chacun des auteurs, dont deux pages ont été explorées au cours de l’Atelier Public consacré par Alain Simon à la lecture à haute voix. L’Atelier s’est terminé par 20 minutes de questions aux auteurs.

 

de mise en scène

Milena Csergo, Bourse déclics jeunes 2012 de la Fondation de France

J’expire aux limbes d’amour inavoué, pièce de théâtre, variation sur Hamlet

Quand Shakespeare inspire

Bourses déclics jeunes 2012 : Milena Csergo © Lucien Lung

Elle avait quatre ans lors de son premier « choc théâtral »… 20 ans plus tard, son amour pour les planches ne s’est pas démenti. Toujours en quête du juste jeu et du jeu des mots, Milena Csergo, aujourd’hui élève du Cours Florent, a écrit et mis en scène une pièce intitulée J’expire aux limbes d’amour inavoué, une variation contemporaine sur le mythe d’Hamlet. « Mon but n’est évidemment pas de réécrire un tel chef-d’œuvre, mais de le revisiter de façon personnelle pour en interroger les thèmes forts que sont la famille, l’adolescence, la révolte et la difficile liberté d’être soi » explique l’auteur.

Deux ans après avoir signé une première pièce sur le thème de Peter Pan, Milena s’empare donc cette fois-ci de la mythologie shakespearienne avec la même et heureuse insolence. Convoquant danse et théâtre sur scène, elle explore les destins enchaînés des héros, pour évoquer plus largement les sujets universels de la jeunesse et de l’appartenance. La Bourse déclics jeunes va aider Milena à finaliser le montage de sa pièce, dont les représentations débuteront en octobre 2012, et l’encourager dans ses interventions théâtrales à destination de lycéens.

 

5
Déc

Rencontre ATP l’Esprit du Théâtre avec Carole Thibaut

Avant la présentation au Bois de L’Aune de sa pièce L’enfant, drame rural, l’auteure et metteuse en scène Carole Thibaut rencontrait le lundi 12 novembre le public des ATP et du Théâtre des Ateliers.

Nicole Chamboissier et Carole Thibaut

« Carole Thibault raconte son immersion au sein de trois communautés sclérosées de par leur géographie : une île, un village rural et une cité urbaine. Sur la base de récits de vie, parfois intimes, elle produit deux travaux distincts. Alors que dans le premier elle a rendu compte de ces travaux et témoignages, elle s’éloigne dans le second de cette réalité, laissant son imaginaire créer la fiction. Carole Thibault ne cesse dans son écriture de mettre en tension l’innocence et la cruauté humaine. L’enfant, drame rural ou comment la réaction de chaque individu fait émerger une névrose communautaire ». Camille Allaria et Annabelle Hanesse

Parallèlement à des études de lettres et de philosophie, Carole Thibaut suit des cours d’art dramatique au CDN de Bourgogne et au conservatoire de Dijon. Puis à l’ENSATT et  crée en 1994 la Compagnie Sambre qui s’installe en grande Banlieue parisienne en 1997.  A partir de 2001, elle se tourne exclusivement vers les écritures contemporaines, mettant en scène le plus souvent des textes inédits. Elle reprend alors son propre travail d’écriture qui lui vaut de nombreux prix et bourses et est accueillie régulièrement en résidences d’écriture au CNES de la Chartreuse. A partir de 2006, elle met en scène ses propres textes. Elle travaille également autour de l’écriture orale et à partir de collectages,notamment avec des personnes marginalisées ou en situations précaires. Depuis 2009, Carole Thibaut travaille avec la Compagnie Sambre en partenariats artistiques avec différents théâtres parisiens indépendants. Liant étroitement son travail artistique à son engagement politique et sociétal, Carole Thibaut mène avec la Cie Sambre un important travail d’éducation artistique et de sensibilisation en direction de tous les publics, notamment ceux n’ayant pas accès aux structures culturelles classiques.

24
Oct

Rencontre ATP du 1er octobre 2012

 

 

Nicole Chamboissier et Jacques Olivier Durand

 

 

 

 

 

 

 

 

Jacques Téphany lit les lettres de Jean Vilar à sa femme

 

 

 

article paru dans dans le n° 56 de Zibeline