Aller au contenu

Articles de la catégorie ‘Séminaires promotion 2012-13’

14
Juil

Atelier sur le clown avec Alain Reynaud

Atelier clown juin 2013

Pour des raisons d’ordre familial, Alain Reynaud n’avait pu assurer le séminaire  prévu du 9 au 12 mai. Pour ne pas priver complètement les élèves comédiens de ce travail sur le clown, Alain Reynaud a pu dégager d’un emploi du temps très chargé deux journées pour un atelier les 18 et 19 juin. Le temps imparti était malheureusement trop court pour qu’on puisse envisager une rencontre publique de fin de séminaire, mais ce fut pour les élèves comédiens deux journées intenses  venues clôturer leur année de formation.

avec Alain Reynaud

8
Avr

Présentation des travaux sur les textes de Dimitris Dimitriadis

 

 

– La promotion 2012-2013 de “La compagnie d’entraînement” est associée au dramaturge Dimitris Dimitriadis et cet auteur majeur de la littérature européenne a accepté d’assister à la présentation des travaux de  recherche sur ses textes par les élèves comédiens que son œuvre accompagne tout au long de leur formation. Après avoir présenté le 15 novembre des monologues tirés de ses textes et le 15 janvier de larges extraits de La ronde du carré, les élèves comédiens proposent donc pour leur prochaine rencontre avec le public leurs travaux de recherche sur les textes de Dimitris Dimitriadis en sa présence le jeudi 28 mars à 19 heures. La séance sera suivie d’une rencontre publique avec l’auteur à 21 heures.

Dimitris Dimitriadis a accepté de rencontrer ensuite les élèves comédiens au cours d’un séminaire de 3 jours à l’issue duquel ils choisiront la pièce qu’ils monteront en juin dans son intégralité pour huit représentations.
avec Camille Allaria, Titouan Annabi, Céleste Bobinet, Margaux Borel, Yann Capron, Jauffey Gallé, Annabelle Hanesse, Solène Le Poulennec, Bruno Mathé et Gilles Spadari.
 

 

 


Né à Thessalonique en 1944, Dimitris Dimitriadis a fait des études de Théâtre et de cinéma à Bruxelles et à Paris entre 1963 et 1968. Sa première œuvre théâtrale, Le prix de la révolte au marché noir, écrite en français, est montée par Patrice Chéreau en 1968 à Aubervilliers. Dramaturge invité de la saison 2009-2010 de L‘Odéon-Théâtre de L’Europe, il participe à de nombreuses rencontres et lectures, et trois de ses pièces y sont créées : Le vertige des animaux avant l’abattage, Je meurs comme un pays et La ronde du carré.

Poète et prosateur, romancier, essayiste, dramaturge, Dimitris Dimitriadis est aussi un grand traducteur. Cette diversité des pratiques littéraires témoigne chez lui d’une volonté réfléchie d’ébranler la «finitude» de la littérature, de ne jamais laisser l’écriture s’installer dans son propre confort, pour en faire l’instrument et le terrain d’une quête essentielle, au nom d’un besoin qui mène l’écrivain digne de ce nom «au centre de l’être humain et à la manière de décrypter son secret inaccessible».

___

Jeudi 28 mars 2013

à 19 heures, PRÉSENTATION DES TRAVAUX DE  RECHERCHE sur l’œuvre de Dimitris Dimitriadis

par les élèves de « La compagnie d’entraînement »  promotion 2012-2013, en présence de l’auteur.

Après leurs travaux de recherche sur les théoriciens du théâtre et sur les écritures scéniques, les élèves comédiens montrent le résultat de leurs travaux sur des textes de Dimitris Dimitriadis, l’auteur associé à leur promotion que nous remercions de venir de Thessalonique. Ils explorent différents points de vue sur ces textes en expérimentant des partis pris opposés. Après cette séance, les élèves vont suivre avec l’auteur un séminaire de trois jours. C’est à l’issue de ce travail avec lui qu’ils choisiront la pièce qu’ils monteront en juin pour huit représentations.

à  21 heure, RENCONTRE  avec Dimitris Dimitriadis

1 – Margaux Borel : Work in(senso) progress.

Comment faire d’un texte un matériau de création pour l’acteur Avec Camille Allaria, Titouan Annabi, Yann Capron, Annabelle Hanesse, Bruno Mathé et Gilles Spadari.

2 – Annabelle Hanesse : « Dire l’insoutenable sans jamais rien en dissimuler ». Quand tout est dit faut-il tout montrer ?

Extraits de Phaeton.

Avec Céleste Bobinet, Yann Capron et Solène Le Poulennec

3 – Yann Capron : Comment l’espace modifie-t-il le sens ?

Extraits de La ronde du carré.

Avec Céleste Bobinet et Margaux Borel.

4 – Camille Allaria : Décors, lumières et jeu d’acteur.

Travail d’après Léthé..

Avec Gilles Spadari.

5 – Céleste Bobinet : Les différentes couleurs de la colère à travers un conflit.

A partir d’une scène entre Electre et Chrysothémis dans Faire le vide (l’évacuation.)

Avec Margaux Borel et Annabelle Hanesse.

6 – Jauffrey Gallé : Influences de la mise en scène sur le texte.

Extraits de La ronde du carré..

Avec Yann Capron et Bruno Mathé.

7 – Solène Le Poulennec : Sens contraires, contresens : expérience d’un parti pris.

Extrait d’Insenso. Avec Camille Allaria et Annabelle Hanesse.

8 – Titouan Annabi : Encorps.

Extrait de La ronde du carré.

Avec Jauffrey Gallé et Gilles Spadari.

9 –  Gilles Spadari : Présage.

Extraits de Le théâtre en écrit, Insenso

Avec Margaux Borel et Bruno Mathé.

 

10 – Bruno Mathé : Travail sur la cascade

Extraits de Chrysippe

Avec Camille Allaria, Titouan Annabi, Yann Capron, Jauffrey Gallé et Annabelle Hanesse.
______________________________________

4
Fév

Présentation des travaux sur les écritures scèniques

 

2
Fév

Séminaire Guillaume Siard

Après les propositions chorégraphiques des élèves comédiens montrées devant Guillaume Siard le 15 janvier au Théâtre des Ateliers, les élèves comédiens ont travaillé deux après midi avec lui au Pavillon Noir les 31 janvier et 1er février, et ont présenté le résultat de leur travail au public le vendredi 1er février à 18h30.

Au Pavillon Noir, après la présentation

29
Jan

Séminaire Jean-Pierre Ryngaert “La ronde du Carré” de Dimitris Dimitriadis

Mardi 22 à 21h, à l’issue d’un séminaire de quatre jours, les élèves comédiens de « La compagnie d’entraînement » présentent de larges extraits de La ronde du carré de Dimitris Dimitriadis mis en scène sous la direction de Jean-Pierre Ryngaert, professeur émérite d’Etudes théâtrales à l’Université de Paris 3 – Sorbonne Nouvelle. Entrée libre.

Jean-Pierre Ryngaert : metteur en scène et professeur à l’Institut d’Etudes théâtrales de l’Université de Paris III – Sorbonne Nouvelle, il est chargé de cours à l’ERAC depuis la saison 201-2012. Il a publié, entre autres ouvrages, Le jeu dramatique, Lire le théâtre contemporain, en 2006, Le personnage théâtral contemporain, décomposition et recomposition et en 2012, Théâtres du XXIème siècle : commencements. (Ces deux livres avec Julie Sermon). Il collabore à la formation de « La compagnie d’entraînement » depuis 1999.

 

Jauffrey Gallé, Rouge, et Gilles Spadari, Jaune.

Céleste Bobinet, Rouge, Bruno Mathé et Margaux Borel, Jaune.

Nous présentons ce soir un montage de scènes d’environ une heure. Dimitris Dimitriadis, sur le mode « de la répétition-variation », lance des personnages qui ont tous la même obsession amoureuse. Pourquoi les gens se quittent-ils, se retrouvent-ils, ambitionnent-ils de partager le même objet amoureux ? Sur le mode de la comédie noire, c’est une méditation sur la quadrature du cercle, être amoureux et le rester….J-P Ryngaert

 

Avec : Camille Allaria, Titouan Annabi, Céleste Bobinet, Margaux Borel, Yann Capron, Jauffrey Gallé, Annabelle Hannesse, Solène Le Poulennec, Bruno Mathé, Gilles Spadari.

 

 

Titouan Annabi, Vert, et Solène Le Poulennec, Verte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Camille Alaria, Verte, et Titouan Annabi, Vert.

Bruno Mathé, Ciel, Annabelle Hanesse, Cielle, Yann Capron, Noir

Texte des Verts

Jean-Pierre Ryngaert et les élèves après la présentation

Gilles, Jean-Pierre Ryngaert, Jauffrey et Titouan

 

 

22
Oct

Séminaire Broucaret 2012-2013

2
Août

Gilles Jolly

Gilles Jolly. Après un parcours d’ingénieur au CNRS, il se consacre au théâtre depuis son entrée dans « La compagnie d’entraînement » promotion 2005-2006. Il fait partie de l’équipe artistique et pédagogique du Théâtre des Ateliers depuis 2007, joue dans les spectacles Lecture Plus et participe par des images et des parenthèses sonores aux Veilles Théâtrales sur Le Neveu de Wittgenstein de Thomas Bernhard en 2006 et  sur L’instinct d’Inez de Carlos Fuentes en 2011. Depuis 2008, il est assistant à la mise en scène des créations d’Alain Simon : Paysage sous surveillance de Heiner Müller, Tout le monde est une déception totale de John Giorno en 2009, “Je pense donc je suis” – Le discours de la méthode de René Descartes en Slam en 2010 et Voyage sur place d’Alain Reynaud en 2011. Il est comédien dans plusieurs compagnies, dont le Théâtre des Chimères de Biarritz  avec lequel il  tourne en 2010-2011 dans Oncle Vania/ Osaba Vania d’Anton Tchekhov sous la direction de Jean-Marie Broucaret.
.

Gilles Jolly est depuis 2007 intervenant artistique dans le cadre des Options Théâtre du Lycée Cézanne, pour la classe de seconde de l’Option de Spécialité et la classe unique (Seconde à Terminale) de l’Option facultative.

3
Fév

Maxime Potard

Maxime Potard,

Formé au Conservatoire d’Art Dramatique de Bordeaux de 2005 à 2008, Maxime Potard participe à la création de la compagnie 7ème Acte avec il joue Noce de sang de Garcia Llorca. En octobre 2008 il intègre « La compagnie d’entraînement » promotion Pascal Rambert et participe aux créations  d’un conte espagnol Le château de Non-Retour dans le cadre de Lecture plus en avril 2009 et de Toute la vie de Pascal Rambert en juin. Parallèlement il s’inscrit en Art de la Scène à l’Université de Provence et obtient sa Licence en 2010

Au printemps 2009, il fonde avec ses condisciples de « La compagnie d’entraînement » la compagnie Le coq et mort, avec la quelle il monte en juillet T’as du jeu sur la langue, d’après des textes de Jacques Rebotier, qui tourne à Avignon, Aurillac, Pernes-les-Fontaines, Bagnols-sur-Sèze, et à l’automne 2009, Textes de Picasso, donné à Aix-en-Provence et dans le Pays d’Aix. En octobre 2010, Le coq est mort crée Un concert (de poésie contemporaine) à Marseille et Saint-Etienne.

Chanteur, il intègre l’ensemble Les polyphonies Bourlingueuses que dirige Marie Prost en Mars 2010,  et est comédien et chanteur dans l’Auberge du cheval blanc mis en scène par Angela Konrad au Théâtre des Bernardines à Marseille en juin 2010.

Dans "Le jardin de Jouvence", novembre 2010

A l’automne 2010, il intègre au Théâtre des Ateliers l’équipe artistique de Lecture Plus pour Le Jardin de Jouvence (octobre-décembre), Haïlibu, le chasseur au grand cœur (janvier –février) et Emélian le fainéant (mars-Avril 2011). Il participe aussi à la Veille Théâtrale Le théâtre et son double d’Antonin Artaud en novembre 2010.

 

N’ayant pas coupé les liens avec Bordeaux, Maxime Potard est depuis l’automne 2010 comédien non permanent de la Compagnie du Dernier Strapontin.

20
Jan

Alice Chenu

Alice CHENU, comédienne  

Ancienne élève de « La Compagnie d’Entraînement » du Théâtre des Ateliers,  promotions 1995-96 et 96-97, elle fait depuis partie de l’équipe artistique du Théâtre des Ateliers et participe aux créations mises en scène par Alain Simon, Stanislavski ou le travail de l’acteur sur lui-même (97) et Acteurs spectateurs d’Alain Simon (99). Elle participe depuis 1997-98 et jusqu’à ce jour à l’opération Lecture Plus Jeune public, 68 contes mis en spectacle à la fin de la saison 2010-2011 , dont certains ont été créés sous une forme plus élaborée : Trois Enfants sous la gouttière d’Alain Simon, Le Conte cruel d’Alice, l’Iliade et l’Odyssée et Celui qui partit pour apprendre l’épouvante, créations Jeune Public du Théâtre des Ateliers dans le cadre du festival Jeune Public d’Aix et du Pays d’Aix (1997-2000). Elle participe à la lecture théâtralisée de  La République expliquée à ma fille de Régis Debray ainsi qu’aux créations Chœur final de Botho Strauss et L’Amour dans une usine de poissons d’Israël Horovitz (2000). Elle est récitante dans Le Roi David d’Arthur Honegger à la cathédrale Saint-Sauveur dans le cadre d’Aix-en-Musique. En 2001, elle présente sa propre création, Malys ou la lune noire au festival du Panier puis au festival d’Avignon et au festival d’Hors-champs sur L’île. En 2001 et 2002 elle continue son exploration sur le travail physique en faisant des stages intensifs de Kalarippayat (Arts martiaux) avec Marie Pezelet, de Katakali en Inde du Sud et de Butô à Marseille au Théâtre du Centaure avec Katsura Kan. Depuis 2002, on la voit dans des séries télévisées, Le Tuteur sur France 2 et Plus belle la vie sur France 3. En 2006, elle joue dans Les Larmes amères de Petra von Kant de Fassbinder avec la Compagnie Chatô- Voyoucas. En 2007, 2008 et 2010, elle est comédienne pour la compagnie Les Faiseurs de Pluie dans Noyés, Just about N@rcisse et Mythe de Syméon Fieulaine qui en fait la mise en scène.  Au Théâtre des Ateliers,  elle joue dans les mises en scène d’Alain Simon : Manque de Sarah Kane en 2003, Le Drame dans la Langue Française de Novarina en 2005,  

Tout le monde est une déception totale, février 2009

  l’adaptation d’Acteurs-spectateurs pour les collèges des Bouches du Rhône en 2007, 2008 et 2009, dans Tout le monde est une déception totale de John Giorno en  2009. Elle participe à la Veille théâtrale, lecture intégrale du Théâtre et son double d’Antonin Artaud en 2010. 

 

Alice Chenu est depuis 1999 intervenante artistique dans le cadre des Options Théâtre du Lycée Cézanne. pour la classe de premère.